«Le commerce de proximité crée plus d’emplois que les grandes surfaces»

Marika Repond, «Manager du commerce de proximité» de centre-ville : «Le commerce de proximité crée plus d’emplois que les grandes surfaces»

Manager du commerce de proximité-Centre ville
Marika Repond est au chevet du commerce  du Pays Foix-Varilhes depuix près de deux ans./ Photo DDM, M.F.Son Métier Manager du commerce de proximité. Responsable du pôle développement économique elle a le rôle de Manager du commerce de proximité  à l’agglomération du Pays Foix-Varilhes. Marika Repond a pris ses fonctions de «manager de centre-ville» en avril 2016, et veut aujourd’hui dire «stop» au marasme ambiant : «Il faut arrêter de dire que le centre-ville de Foix se meurt. Je vois tous les jours des commerçants dont l’activité se porte bien». Notamment dans le centre de Foix, où l’ex-Toulousaine déploie tous ses efforts pour aider commerçants et porteurs de projets.

15,6 % de locaux vacants

La manager aidée de Juliette Siriyes et Alexia Ornech travaille à réorganiser le centre ancien et ses petits commerces. Petits par la surface surtout, c’est pourquoi un vaste plan de remembrement est en cours depuis 2016. À l’instar du regroupement de parcelles agricoles, Marika Repond en tant que Manager du commerce de proximité, s’attache à pousser les murs du centre-ville pour créer de plus grandes surfaces : «On a quelques belles réussites, avec la boulangerie Saint-Vincent, le Guarana et Made in Ariège rue Lafaurie, et Happy Life rue des Marchands». Des locaux autrefois vides qui ont permis l’extension de petits commerces déjà existants. «On est là pour faciliter les choses, faire se rencontrer des propriétaires et des porteurs de projets».

Cette stratégie a eu pour effet de faire baisser le taux de vacance des locaux commerciaux dans le centre-ville de 24,9 à 15,6 % en deux ans seulement. Mais ne s’improvise pas commerçant qui veut. «Beaucoup de gens veulent créer leur propre emploi, mais on ne s’invente pas commerçant comme ça. On essaie d’accompagner ces gens-là», explique Marika Repond. Inspiré d’un dispositif québécois pensé pour les grands centres urbains mais de plus en plus appliqué aux villes moyennes, la stratégie adoptée par le conseil communautaire à travers sa manager de centre-ville est claire : réinvestir les centre-bourgs, mais aussi requalifier les zones commerciales périphériques. Pour Marika Repond, les deux ne sont pas antinomiques : «On essaie toujours de maintenir un équilibre. On est très vigilant à ce qui se passe en périphérie. J’ai déjà dit non à quelqu’un qui voulait installer un commerce dans la zone de Peysales», raconte-t-elle.

Source: https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/01/2751102-commerce-proximite-cree-plus-emplois-grandes-surfaces.html

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AVEZ UN SAVOIR-FAIRE... NOTRE MISSION : LE FAIRE SAVOIR

TPE, Artisan, commerçant, Indépendant, Auto-entrepreneur, association, profession libérale, créateur d'entreprise et PME.
Vous avez un savoir-faire... Notre mission : Le faire savoir.
Nous vous accompagnons pour tous vos projets Web.
Après une analyse nous vous suggérons des solutions de communication adaptées à votre activité et à votre Budget.

%d blogueurs aiment cette page :