La nécessité de communiquer sur son entreprise, de rédiger du contenu sur les médias sociaux, de faire de la veille concurrentielle a donné naissance il y a à peine cinq ans environ au métier de Community manager (CM).

L’internaute utilise de nouveaux moyens de consommation dans son acte d’achat : les forums et les sites d’avis lui servent à récupérer les commentaires de la communauté sur un produit, une marque, une enseigne : ce sont ces commentaires et ces avis qui aujourd’hui, font office de gage de qualité.

La communauté est devenue une référence, elle est consultée, lue, appréciée. Le rôle du Community Manager grandit avec le recours à ces communautés : ce métier est devenu de nos jours un incontournable en matière de communication d’entreprise. Et si les États-Unis l’ont déjà compris depuis longtemps, la tendance en France est depuis maintenant quelques années à la hausse.

Les entreprises recrutent un community manager pour trois raisons principales : accroître la notoriété de l’entreprise, acquérir de nouveaux clients et fidéliser les leurs. Suivent la gestion de la relation client (CRM), le recrutement et le travail autour de la marque employeur. Si le terme « Community Manager » (qui signifie une fois francisé « animateur de communauté web») est employé dans 45 % des cas, d’autres appellations : chargé de communication web, social media manager, gestionnaire de communautés Internet, animateur réseaux sociaux, manager de communautés… sont utilisées.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

//www.zewebfirm.fr/wp-content/uploads/2019/02/footer_logozewebfirm-3.png