Etats-Unis: Elle perd son bébé et Facebook lui envoie encore des pubs sur la maternité

ALGORITHME « Mais ne m’avez-vous pas également vu rechercher  »fausses contractions » ou  »le bébé ne bouge plus » ? »…

 
Illustration Facebook
Illustration Facebook — MATHIEU PATTIER/SIPA

Les réseaux sociaux se sont récemment émus de l’histoire d’une journaliste du Washington Post, qui a partagé son témoignage aux responsables de Facebook et Twitter ce mardi. Alors qu’elle était enceinte, Gillian Brockell a cliqué sur de nombreuses publicités en lien avec la grossesse.

Elle a également fait des achats en ligne en prévision de l’arrivée de son bébé. Seulement, comme le raconte le HuffPost, elle a ensuite donné naissance à un enfant mort-né.

20 Minutes avec agence

 — 

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
//www.zewebfirm.fr/wp-content/uploads/2019/02/footer_logozewebfirm-3.png