Nous nous sommes aperçus que la pandémie a changé la vente. Nous devons donc nous adapter au contexte pour devenir plus digitale. Créer un site internet, augmenter sa présence sur les réseaux sociaux, mettre en place le click & collect, les pratiques diffèrent mais leur coût aussi. Les réseaux sociaux seraient-ils la solution la moins coûteuse ? Comment vendre sur les réseaux sociaux ? Nous vous révélons tout dans cet article !

 

  1. La vente et le digital face à la pandémie

Comme expliqué précédemment, l’année 2020 a eu une influence significative sur la digitalisation des commerces. Les achats en ligne ont drastiquement augmenté. En Europe, les dépenses en e-commerce atteindront environ 18% du total des ventes au détail pour l’année 2021. Le click & collect s’est également démocratisé puisqu’il a permis a de nombreux commerçants de poursuivre leur activité. Durant le deuxième confinement, le gouvernement a même encouragé les commerces à se digitaliser. En effet, faisant aujourd’hui face à un troisième confinement que l’on espère le dernier, nous ne sommes sûrs de rien et mieux vaut surfer sur la vague du digital dès maintenant.

 

2. Les réseaux sociaux et la vente : social commerce

Qu’est-ce que le social commerce ? Il s’agit de l’utilisation des réseaux sociaux pour vendre directement ses produits, que ce soit via Facebook, WhatsApp, TikTok ou Snapchat. Ce système de vente est de plus en plus populaire et présente de nombreux avantages. En effet, la création d’un site internet représente un coût important en termes de temps et d’argent. Quant aux réseaux sociaux, ils sont plus simples d’utilisation et ne nécessitent pas autant d’investissement que la création d’un site. Ils sont tout en un et permettent de gérer le SAV, de commander et de simplifier le paiement. Mais comment ? Les plateformes se sont adaptées : Facebook a créé une Marketplace, tandis qu’Instagram permet aux comptes professionnels de créer un shop directement sur leur profil. Pour savoir quel réseau représenterait le plus grand avantage pour vous et votre business, on vous invite à lire cet article.

 

Les réseaux sociaux permettent également une interaction permanente entre les internautes. Cette interaction ne peut que faciliter et encourager les ventes. Les utilisateurs peuvent contacter directement les marques et avoir une réponse très rapide grâce à la messagerie instantanée. Certaines marques se mettent même aux notes vocales pour répondre à leurs clients telles que Cruel Pancake, la marque de l’influenceur Hugo Philip. Ce dernier a répondu par note vocale puis à demander l’avis de ses followers via sa storie à l’aide d’un sondage. Cette stratégie est très efficace puisqu’elle permet de créer un lien privilégié avec les followers. Les internautes prennent part à la vie de la marque et se sentent donc impliqués.

 

La conversion est aussi plus importante lorsque les utilisateurs envoient des liens de produits à leurs amis via direct message ou par lien durant leur processus de commande. L’avis des autres utilisateurs est primordial dans le social commerce. Cela s’appelle les « preuves sociales », qu’il s’agisse d’avis par message privé ou de commentaires présents sur les pages des marques. Ces preuves rassurent les clients actuels et potentiels.

 

Pour résumer, l’avantage principal des réseaux sociaux et du social commerce est d’encourager les relations personnelles et humaines entre les consommateurs et les marques.  Chacun trouve alors une solution à la situation sanitaire ! Êtes-vous déjà adepte du social commerce ? Ce système de vente vous intéresse-t-il ? Donnez-nous votre avis en commentaires (ce sera notre preuve sociale à nous 😉)

 

Réalisation création de site web casablanca